Bonjour !

Une amie américaine d’origine coréenne nous a fait découvrir cet été les « korean pancakes », de grandes et épaisses galettes garnies de légumes, que nous avions coupées toutes chaudes en bouchées puis dégustées trempées dans de la sauce soja. Le nom coréen semble être « jeon » mais je préfère garder celui transmis par notre amie.

20160124-9

D’après elle, selon l’épaisseur des légumes, coupés en allumettes ou râpés, la galette est rustique ou raffinée. Dans tous les cas, le secret est la patience lors de la cuisson de la galette.

J’ai eu envie de tenter cette recette avec des panais que Doudou et moi n’arrivions pas trop à accommoder. Et aussi avec des cébettes, qui ne m’inspiraient aucun plat. Ce fut une révélation : on a trouvé la recette qui nous fait sourire quand le panier de légumes contient des panais, et elle est même faisable un soir de semaine !

20160124-1

.

Ingrédients pour 2 personnes
– 1 panais (100 g de chair)
– 2 cébettes (60 g)
– 125 g de farine de blé OU 45 g de farine de blé semi complet + 45 g de farine de maïs + 45 g de farine de pois chiche
– Facultatif : 1 pincée de sel
– 250 mL d’eau
– Pour cuire : 3 cuillerées à soupe d’huile (huile d’olive ici)
– Pour servir : de la sauce soja

Préparation
–  Couper des panais en bâtonnets très fins (ou les râper). Couper les cébettes en tranches fines.
– Mettre les légumes dans un saladier, ajouter la farine, éventuellement le sel, puis l’eau pour qu’en remuant tous les légumes soient bien enrobés d’une sorte de pâte à crêpe un peu épaisse.

20160124-3– Mettre un généreux fond d’huile dans une poêle chaude, puis verser assez de mélange pour recouvrir la poêle sur un demi centimètre d’épaisseur. Avec les quantités données, ici, on remplit une poêle à crêpes ou 2 poêles à pancakes.
– Laisser cuire assez longtemps avant de retourner pour que la pâte cuise à coeur : environ 7 minutes de chaque côté.
– Passer une spatule sous la galette pour la détacher de la poêle, puis poser une assiette retournée sur la poêle et retourner avec l’ensemble, puis faire glisser la galette retournée dans la poêle (technique de l’omelette de Gisèle). Je profite du retournement pour huiler un peu la poêle.

20160124-6– Laisser cuire plusieurs minutes sur l’autre face.
– Couper en morceaux avec des ciseaux puis servir avec un peu de sauce soja.

20160124-7

20160124-4

.

Remarques

  • Forme des légumes : Les légumes doivent être coupés en forme de filaments, pas en dés, car cette forme participe à la cohésion de la galette.
20160124-2

Doudou à la cuisine après le boulot

  • Variante de légumes : Le panais apporte un goût sucré qui est relevé par le goût vert des cébettes. On peut remplacer les cébettes par le blanc et la moitié du vert d’un petit poireau (65 g de matière), coupé très finement. De nombreuses variations de garniture sont possibles, comme le montre l’article « jeon » de Wikipedia. Pour les quantités de farine de cette recette, il suffit d’avoir 1 bol de légumes coupés en fins bâtonnets.

20160124-5

  • Choix de la poêle : La galette se retourne plus facilement si elle est cuite dans une poêle antiadhésive. Mais le plus important est qu’elle soit assez cuite, sinon elle se déchirera. Donc si comme moi vous n’êtes pas du genre patient en ce qui concerne la cuisson, préférez des galettes individuelles de la taille de pancakes, qui cuiront plus vite que de grandes galettes. Dans tous les cas, si de petits morceaux de galette restent attachés à la poêle, détachez-les avec une spatule (en bois ici) et dégustez-les, ils sont délicieusement croustillants !   20160124-8

.

Bon dimanche !