Lors de mes cours et sur internet, on me pose régulièrement la même question : pourquoi utiliser un blender et lequel choisir ?

J’adore les blenders, ils me permettent de jouer sur les textures, ils m’aident à manger plus de fruits… en fait  je crois que c’est mon outil de cuisine préféré ! Mes années de pratique de la cuisine bio et végétale mon permis de tester un bon nombre de modèles.

J’ai commencé en utilisant des robots disponibles en supermarché. Ceux-ci m’ont toujours lâchés avant la fin de la 1ère année d’utilisation… C’est pourquoi j’ai fini par investir dans des modèles plus qualitatifs, que j’adore tant ils me sont utiles. Désormais, je les utilise plusieurs fois par jour. D’ailleurs rien de mieux pour moi qu’une journée qui commence par une bonne « purée » de fruits crus !
Purée de fruits crus - Vitamix

J’ai parsemé mon article de recettes réalisées à l’aide du Vitamix pour faire vibrer vos pupilles et vos papilles !

Découvrez mes 5 astuces pour trouver le blender qui VOUS convient :
1. Identifier ses besoins
2. Réfléchir à son budget
3. Vérifier la place dont on dispose
4. Prendre en compte la nuisance sonore
5. Penser aux options

Suivi de mon avis sur 3 blenders de qualité :
Vitamix
Omniblend
Personal Blender

Mais d’abord, voyons quelques bases…

Différents types de mixeurs

Blender

BlenderAvec son bol tout en hauteur à poser sur une base moteur, c’est l’as des smoothies.

Il peut être plus ou moins puissant, avec une contenance pouvant aller de 100 ml à 2 L (mini ou familial).

S’il est puissant et bien conçu, il permettra de faire bien plus que des boissons :

  • hacher et réduire en purée des fruits et légumes crus ou cuits,
  • mixer des légumineuses et même des oléagineux,
  • réduire en poudre des épices ou des graines,
  • pulvériser de la glace et des aliments congelés,
  • mélanger des pâtes, faire monter des sauces, etc.

Mixeur plongeant / à bras

Mixeur plongeantComposé uniquement d’un bras qui se termine par des lames, c’est le king des soupes à mixer directement dans la marmite.

Il peut également être utilisé pour préparer plus ou moins efficacement des smoothies et des sauces.

Le principe, c’est de mixer les ingrédients directement dans leur contenant (bol, saladier, casserole, etc.).

Il prend très peu de place, et peut être rangé dans un tiroir avec les petits ustensiles de cuisine.

Robot multifonction

Robot ménagerPlutôt imposant, avec plus ou moins d’options, c’est le grand classique de cuisine.

Il peut généralement être utilisé pour mixer, réduire en purée, hacher et râper.

Il dispose parfois d’un blender associé pour réaliser des smoothies, toutefois, ce dernier est rarement performant. Le grand bol du robot avec la lame en S est alors plus efficace, même si le résultat est sans commune mesure avec ce qu’on peut attendre d’un bon blender.

Le presse-agrume, l’extracteur de jus et la centrifugeuse ne sont pas des mixeurs

Presse-agrumeCes différents appareils séparent le liquide de les fibres, pour réaliser des jus par exemple.

Les blenders et mixeurs ne séparent pas le jus et la pulpe, ils les mixe ensemble, ce qui permet de garder l’entièreté de l’ingrédient.

.

D’autres outils qui ne sont pas des mixeurs

Ustentiles de cuisineLe presse-purée : ustensile manuel qui presse les ingrédients pour obtenir une purée (tout est dans le nom !).
Le fouet manuel et le batteur électrique : 2 outils qui mélangent et permettent d’émulsifier ou d’aérer les préparations.
La main : super outil qui permet de mélanger, malaxer, écraser pleins d’ingrédients. L’essayer, c’est l’adopter !

Un blender pour quoi faire ?

Je crois que si j’aime autant les blenders, c’est qu’ils sont comme moi : multi-casquettes.

Ils permettent de mixer, mélanger, hacher, râper, réduire en poudre. Et globalement, transformer n’importe quel ingrédient solide en pâte, en farine, ou en liquide.

Et concrètement, on prépare quoi ? Avec un peu d’imagination, à peu près tout :

  • des tartinades, de l’houmous, du pesto,
  • des smoothies, des laits végétaux,
  • des bases pour galettes ou boulettes végétales,
  • des fromages véganes,
  • des sauces, des mayonnaises végétales,
  • des cocktails, des glaces (pourquoi pas un banana split ?)
  • des purées de fruits et légumes crues et cuites,
  • des soupes cuites et même crues,
  • des purées et poudres d’oléagineux (amande, noisette, cacahuète, etc.),
  • des pâtes à tartiner sucrées maison,
  • des mélanges d’épices et des farines maison,
  • des pâtes à gâteau ou à pain (bon ça, je le fais plutôt à la main),
  • des légumes râpés ou hachés en petits morceaux (en mixant à petite vitesse),
  • et tout ce que votre créativité fertile vous commandera…

Banana split vegan

Comment choisir ? Trouver mon blender parfait !

1. Identifier mes besoins

Cette machine nous est-elle vraiment nécessaire ? C’est la 1ère question à se poser.
Ensuite, puisque nous sommes tous différents, faire le point sur ses besoins permet de bien choisir. Alors la 2e question est : comment veut-on utiliser cet outil ?

Je prévois une utilisation quotidienne, ou sporadique ?

Si vous comptez l’utiliser quotidiennement, je vous conseille de ne pas trop hésiter à mettre le prix et d’acheter un bon produit. Le coût d’achat sera vite rentabilisé par la satisfaction que vous en retirerez et sa durabilité. Par ailleurs, même s’ils sont onéreux, rappelez-vous que les bons blenders comme le Vitamix offrent une garantie jusqu’à 7 ans.

En cas d’utilisation sporadique, un mixeur plongeant, ou un blender individuel type Personal Blender peut faire l’affaire.

Qu’est ce que je prépare, ou qu’aimerai-je préparer avec ?

Si vous souhaitez mixer des soupes, vous pouvez vous contenter d’un mixeur plongeant.

Vous êtes un dingue de smoothies, et puis, vous envisagez carrément de faire vos purées d’oléagineux ? Investissez dans un modèle de blender solide.

Pour les fanas de gadgets, réfléchissez avant de foncer tête baissée pour des robots complexes avec plusieurs fonctions. Faites le tri pour vérifier que toutes les fonctions vous seront utiles, en gardant à l’esprit qu’un bon blender simple fait déjà énormément de choses, comme dit plus haut. Et puis, une machine qui fait très bien son unique fonction, c’est mieux qu’une autre qui fait piètrement plein de choses.

Pour combien de personnes je cuisine généralement ?

En utilisation individuelle, ou pour 2 petits mangeurs, un mini blender (type Personal Blender) est parfait.

Pour une famille, un modèle plus gros (type Vitamix, ou robot multi-fonction) est indispensable. Ou alors, pour un gain d’argent et de place, on peut opter pour un mixeur plongeant.

Burgers véganes

2. Réfléchir à mon budget

Je veux faire un investissement à long terme

Prenez un super modèle, garanti au moins 5 ans, pour un investissement durable. Vous y gagnerez !

J’ai peu d’économies à dépenser

Visez un modèle bon marché, un blender individuel pour les étudiants, ou un robot classique avec un grand bol pour les familles.

Pensez aussi aux produits d’occasion, ou achetez un robot à partager avec vos voisins.

Les achats reconditionnés proposés par certains bonnes marques permettent également de réaliser des économies tout en offrant une garantie (souvent légèrement inférieure à celle d’un produit neuf).

Fromage végane façon chèvre

3. Vérifier la place dont je dispose

Les blenders doivent avoir une place attribuée dans notre cuisine, sinon, ils risquent de rester dans leur boite, bien rangée dans le placard.

Il peuvent être volumineux, il est donc indispensable de vérifier l’espace dont on dispose.

Restera-t-il bien un espace de travail après avoir posé mon blender ? Sera-t-il sécurisé pour les enfants ?

Certains blenders sont hauts et s’utilisent avec un poussoir, il est nécessaire de s’assurer qu’on pourra bien manier ce dernier confortablement.

Pensez à l’esthétisme, ce n’est pas prioritaire, mais réfléchissez-y tout de même, il existe par exemple des modèles de différentes couleurs.

© PIGUT - Pâte à tartiner amande-vanille

4. Prendre en compte la nuisance sonore

Un blender puissant mixe en quelques secondes, et vous gagnez un temps précieux. Par contre, ces quelques secondes peuvent être très très bruyantes et votre plan de travail peut vibrer.

Pour vous donner une idée, je ne peux pas utiliser mon blender surpuissant après 22h dans mon immeuble par respect pour mes voisins.

Gardez cette contrainte à l’esprit, particulièrement si vous vivez en appartement.

Purée de fruits crus de saisons

5. Penser aux options

Un blender doit être pratique, se nettoyer facilement et avoir une implantation de lames bien pensée.

Fonctionnalités, programmes ? Tout électronique, boutons manuels ?

Les blenders puissants existent généralement en 2 variantes : électronique ou manuel.

Vous voulez appuyer sur un bouton et laisser faire le programme, vous aimez avoir une minuterie ? L’électronique est fait pour vous.

Vous faites plutôt confiance en la bonne vieille mécanique et en votre jugement (comme moi, quoi) ? Un manuel vous satisfera pleinement.

Capacité et forme du bol ? Position des lames ?

Il va sans dire, la capacité du bol est à adapter selon vos besoins. Il y en a de très petits (150 ml à 300 ml pour le Personal Blender par exemple) et des grands (1 à 2 L pour un Vitamix).

Pour certains modèles, on peut choisir d’acheter plusieurs bols pour une seule base moteur. Ça prend plus de place, mais ça peut être utile. Les bols carrés et plus petits sont généralement associés aux ingrédients secs, alors qu’on choisira plutôt un bol haut et fin pour les liquides.

Il peut être impossible de mixer en petite quantité dans certains grands blenders, puisque les ingrédients se retrouvent sous les lames. D’ailleurs, un des inconvénients des grands bols, c’est la quantité de préparation qui reste parfois au fond, très difficile à récupérer entre les lames. Munissez-vous d’une spatule souple pour ne pas abimer votre robot.
A l’inverse, ne vous attendez pas à faire des smoothies pour 4 personnes dans un petit blender type Personal Blender… Par contre, il est très facile de récupérer les éventuels restes autour des lames. Dans ces petits blenders, les lames sont incluses dans le bouchon, se vissant et se dévissant directement sur le bol, pratique !

Des lames de qualité bien positionnées et une forme de bol ingénieuse peuvent faire toute la différence entre un blender médiocre et un top qualité. Pour ça, rien de tel qu’un test du blender, ou à défaut, le visionnage de vidéos et la lecture attentive des avis clients.

Différentes vitesses, pulse ?

La puissance c’est bien, ça permet de mixer vite et finement, mais ça ne fait pas tout.
Certains blenders proposent différentes vitesses, d’autres non. Cela permet de mixer plus ou moins fort et d’obtenir entre autre des mélanges plus ou moins homogènes. Par ailleurs, on appréciera de pouvoir jouer avec les vitesses lorsque certains ingrédients se coincent sous les lames, plutôt que d’aller les déloger manuellement. La possibilité de contrôler la vitesse est donc un vrai bénéfice.

Avec ou sans poussoir ?

Le poussoir, c’est pour moi le petit truc qui fait toute la différence. Il permet d’aider à mélanger la préparation pendant qu’elle tourne dans le mixeur, ou de décoincer une morceau de pomme venu se coincer dans un coin du bol, sans arrêter la machine. Hyper pratique !

Se nettoie-t-il facilement ?

Un blender se nettoie en… tournant quelques secondes avec de l’eau additionnée au besoin d’un peu de liquide vaisselle. C’est simple et rapide.
Certains ingrédients peuvent coller aux parois, il faut alors utiliser un peu d’huile de coude avec un grattoir tout doux et le tour est joué.

Range-cordon, poignée et pieds anti-dérapants ?

Un bouton de sécurité anti-surchauffe, un cordon électrique juste à la bonne taille, une poignée ergonomique, des pieds qui restent bien agrippés à la surface de travail, sont des détails qui deviendront importants à l’utilisation.

© PIGUT - Glace crue vegan à la purée de chanvre

Mon évaluation de 3 blenders performants

Le célèbre et puissant Vitamix

Vitamix, l'avis de PIGUT

Les + : surpuissant, solide, résultats parfaits, grande contenance, garantie 7 ans avec bon service client (testé et approuvé), la marque fêtera bientôt ces 100 ans

Les – : son prix, son bruit, sa grande taille (il existe un nouveau modèle plus petit)

Prix constaté : environ 650 €

Ce que j’en pense : je l’adore, forcément, il a changé ma vie !

Recettes conseillées : délices de fruits à la crème d’amande, glace au chanvre.

C’est un engin qui ne craint rien, il est votre allié pour mixer tout et même n’importe quoi. Je l’ai depuis 3-4 ans, je lui en ai fait voir de toutes les couleurs, croyez-moi… Le résultat est toujours parfait, inimitablement crémeux quand il le faut, ou avec des morceaux quand vous le décidez. Le mixage est tellement fin qu’on peut mêler les saveurs de plusieurs ingrédients pour créer des goûts complètement nouveaux ! Il est super rapide d’utilisation et son bol a une grande contenance. Par contre, il n’est pas fortiche pour les petites portions, c’est pour ça que je l’associe au Personal Blender (voir plus bas). C’est le joujou idéal des amateurs d’expérimentations culinaires.

L’intrigant et abordable Omniblend

Omniblend, l'avis de PIGUT

Les + : son prix, puissant, grande contenance, garantie 5 ans

Les – : bruyant, qualité à voir sur la durée : semble moins robuste que le Vitamix

Prix constaté : environ 250 €

Ce que j’en pense : pas mal !

Recettes conseillées : jus d’avocat, pâté à la carotte.

La marque Omniblend m’a récemment offert un blender de la gamme V (électronique) pour mes cours de cuisine. J’ai été agréablement surprise de la puissance et du résultat obtenu. Je trouve par ailleurs les programmes électroniques bien conçus : il est rare que je doive intervenir manuellement. Il n’est vraiment pas mal, presque équivalent au Vitamix sur la plupart des préparations. Pour un prix 2,5 x moins élevé, ça semble un excellent rapport qualité-prix. Foncez si vous cherchez un blender puissant très accessible.

Le petit individuel Personal Blender (Tribest)

Personal Blender, l'avis de PIGUT

Les + : son prix, peu bruyant, peu encombrant, ses lames qui se vissent au bol

Les – : sa petite contenance, sa faible puissance

Prix constaté : environ 80 €

Ce que j’en pense : mon chouchou pour les petites portions

Recettes conseillées : mélange d’épices façon Gyros, boisson réconfortante banane-cannelle.

Au quotidien, j’utilise le Personal Blender en complément des gros blenders. Il est génial pour réduire en poudre des mélanges d’épices, ou pour faire une petite quantité de farine maison. Il est doué pour les smoothies pour 1 ou 2 personnes et pour les sauces. Pour tout ce qui est épais, par exemple les tartinades, il faut l’aider un peu, mais eut égard à son prix, il reste un super allié de cuisine. Vous pouvez le voir en action dans une de mes vidéos de cuisine – CLIC. C’est également le blender préféré des voyageurs qui le glissent dans leurs valises !

D’autres marques

Blendtech : le plus sérieux concurrent du Vitamix

Kitchenaid : moins performant, mais avec une rareté, son bol en verre

© PIGUT - Houmous de La Parenthèse Végétale

Vos idées

A vous de faire votre choix éclairé maintenant !

Il existe de plus en plus de modèles et de marques disponibles. Vous avez testé de super robots ? Faites-nous profiter de vos expériences positives (ou moins positives) en commentaire.

Partager / Enregistrer