Grâce à mon tout nouveau partenaire, Natura Sense, j’ai l’immense joie d’inaugurer une nouvelle rubrique au sein du blog.

« Un livre à dévorer de toute urgence » est pour Natura Sense et moi l’occasion de vous présenter des ouvrages de cuisine qu’ils soutiennent et commercialisent et que, de mon côté, j’ai eu plaisir à déguster visuellement et à tester réellement ! 

Et cette semaine, j’ai eu très envie de vous parler de Algues, saveurs marines à cuisiner de Anne Brunner. Cet ouvrage original publié par les éditions La Plage nous plonge dans le monde parfois étrange des algues, produits pourtant sublimés depuis toujours par la cuisine asiatique et malheureusement trop absents de nos assiettes nationales. A travers des explications claires et faciles à comprendre, et grâce à des recettes originales et créatives, vous apprendrez à mitonner de bons petits plats riches en oligoéléments, en minéraux et en protéines ! 

Pour preuve, j’aimerai vous présenter mes 4 recettes « coup de coeur » issues de Algues, saveurs marines à cuisiner :

Naturasens9

Courgette et dulse au vinaigre de miel

LES BONNES CHOSES A SE PROCURER :
 
1 poignée de dulse séchée (environ 10g)
300g de courgette
1 ou 2 gousses d’ail
1 pincée de sel
1 poignée d’estragon séché ou 1 branche d’estragon frais
1 verre de vinaigre de miel
 
LE GROS DU GROS : 
  • A préparer la veille.
  • Couvrir la dulse d’eau chaude pour la réhydrater. 
  • Eplucher la courgette et la coupe en rondelles de 1cm d’épaisseur puis en quartiers. Les faire légèrement dorer dans une poêle huilée pendant quelques minutes, en leur conservant leur fermeté.
  • Egoutter la dulse et la coupe en tronçon de 2 ou 3 cm.
  • Dans un plat creux, disposer en couches la moitié de tous les ingrédients : courgette, ail haché, sel, estragon, dulse ; puis recommencer avec l’autre moitié.
  • Faire chauffer le vinaigre de miel, 1 minute dans la poêle.
  • Le verser sur le plat et laisser refroidir.
  • Réserver au frais pendant quelques heures avant de servir. 

Naturasens10

Pommes de terre farcies aux haricots de mer

LES BONNES CHOSES A SE PROCURER :
 
10 « branches » de haricots de mer
1kg de pommes de terre à chair ferme
Le jus de 1/2 citron
1 cuillère à soupe de dulse en paillettes
1/4 d’oignon (ou 1 échalote)
 
LE GROS DU GROS : 
  • Réhydrater les haricots de mer dans de l’eau chaude pendant 1/2 heure, jusqu’à ce qu’ils deviennent souples et se détachent bien les uns des autres.
  • Pendant ce temps, cuire les pommes de terre en robe des champs, à la vapeur.
  • Passer au mixeur à lame les haricots de mer égouttés, avec le jus du citron, la dulse et l’oignon.
  • Eplucher les pommes de terre, les couper en deux et les garnir de la pâte de haricot de mer. 

Naturasens11

Petits feuilletés japonisants

LES BONNES CHOSES A SE PROCURER :
 
1 rouleau de pâte feuilletée
2 cuillères à soupe de graines de sésame
1 cuillère à café de sel aux herbes
1/2 cuillère à café de piment fort en poudre
1/2 verre de lait de riz ou de soja (ou 1 jaune d’oeuf)
1 cuillère à café de sucre Rapadura
2 feuilles de nori
 
LE GROS DU GROS : 
  • Dérouler la pâte feuilletée. Saupoudrez sur une moitié de la pâte des graines de sésame, du sel et du piment en poudre. Replier la pâte en deux sur les graines de sésame. Ecraser au rouleau à pâtisserie.
  • Mélanger le lait végétal et le sucre puis badigeonner le dessus de la pâte avec. Couper la pâte en bandes de 2.5cm de large environ. Recouper ces bandes pour former des rectangles de 6cm de longueur. Les disposer sur une tôle à pâtisserie farinée et enfourner pour 5 minutes à 180°.
  • Pendant ce temps, couper aux ciseaux les feuilles de nori en deux. Puis couper chaque moitié en 8 bandes d’environ 2.5cm de large.
  • Sortir les biscuits précuits du four. Sur chacun, poser une bande de nori à la transversale. Replier les deux extrémités de la bande sous le gâteau. Les coller avec une goutte d’eau. On obtient des biscuits enveloppés à moitié par une bande de nori. Enfourner pour 5 minutes afin de terminer la cuisson. 

Naturasens12

Brandade de dulse

LES BONNES CHOSES A SE PROCURER :
 
1kg de pommes de terre
1 verre de protéines de soja de petit calibre
1 cuillère à café de thym
1 gousse d’ail
1 pincée de sel
3 cuillères à soupe de dulse en paillettes
1 trait de jus de citron
1 verre d’eau bouillante
3 cuillères à soupe d’huile d’olive
1 croûton sec de pain bio au levain
 
LE GROS DU GROS : 
  • Faire cuire les pommes de terre avec leur peau, à la vapeur.
  • Pendant ce temps, mélanger dans un grand bol le soja, le thym, l’ail, le sel, la dulse en paillettes et le jus de citron.
  • Verser l’eau bouillante et laisser gonfler.
  • Lorsque les pommes de terre sont cuites, les éplucher et les écraser en purée. Incorporer l’huile d’olive et le mélange de soja à la dulse.
  • Huiler un plat à gratin. Y verser le mélange.
  • Recouvrir de chapelure obtenue en hachant grossièrement le pain sec au robot culinaire à lame.
  • Enfourner pour 20 minutes environ à four chaud (180°).